Après la seconde implantation cochléaire

Historique (rapide) de ma surdité

- Oreille droite : ma bonne oreille jusqu’à 1987 malgré quelques otites. Perforation tympanique importante en 1986, greffe de tympan en 1987 dont je ressors avec une oreille totalement sourde (j’apprends alos le sens du mot cophose).

- Oreille gauche :surdité de transmission à 4 ans (mastoïdite). Surdité mixte à partir de 1990 : baisse de l’oreille interne notamment dans les aigus (4000 et 8000), bonne compréhension, appareillage en BAHA en 1993 pour ne pas boucher le conduit auditif.

- Surdité totale (cophose bilatérale) le 10 octobre 2006.

 

Donc surdité totale bilatérale à partir du 10/10/2006

- Implantation sur l’oreille gauche en mars 2007, activation 6 mois exactement après la surdité totale de cette oreille : récupération rapide, j'aicompris tout de suite, je commençais à téléphoner le lendemain !

En 2010 j’ai accepté de faire implanter l’oreille droite, qui n’avais pas capté un son depuis 23 ans, sur proposition du chirurgien.

 

Juste après l’activation de l’implant, avec le processeur sur la seule oreille droite : impression de sons peu forts, avec peu de nuances. J'attends pour utiiser les programmes plus forts car je sens quelques petites douleurs par moments à l'oreille (il faut que la cicatrisation soit consolidée)

Je comprends ce que je dis, je comprends assez bien avec lecture labiale, je distingue quelques mots dans un discours sans lecture labiale. En voiture j’ai l’impression de ne pas entendre le bruit du roulement.... ils se perdent sans doute dans les acouphènes.

 

Avec les deux processeurs : le son est nettement plus fort, avec au début un léger décalage de perception des sons entre les deux oreilles, mais cela s’atténue. Je n’ai pas pu savoir s’il y a changement au niveau de la compréhension.

Ce résultat m’a étonnée car il y a décalage entre ce que j'entends quand je n'ai que le processeur droit et ce qu’il semble apporter dans l’audition avec les deux processeurs.

Le cerveau est extraordinaire...

 

Assez rapidement je suis devenue capable de comprendre avec le seul processeur droit. Avec le recul de quelques années, je me dis que ma vie aurait été toute autre sans ces deux processeurs. Et je peux faire face à une éventuelle panne de l’un d’eux sans grande crainte, même si je sais qu’il me manquera.

JG

Diaporama

N° d'appel d'urgence

Envoyez
114 par sms

Plus d'infos

Actualités de l'association

Contactez-nous


Retour à l'accueil

© Association Oreille et vie 2018 - Tous droits réservés. Réalisation Mediapilote. Mentions légales